Avec sa Sunbeam Talbot, Jim Clark s'est affilié à l'Ednam and District Young Farmers'Club ou il a rencontré celui qui allait devenir son ami et son pygmalion : Ian Scott Watson qui faisait des rallyes et courait de temps en temps sur circuit. Cette amitié se prolongea  pendant toute sa carrière.


Ian  ne cessa de l'encourager à prendre part à davantage d'épreuves, bien plus ambitieux pour Jim que celui-ci ne l'était pour lui-même !


Il l'inscrivait fréquemment à des épreuves que Jim estimait au dessus de ses moyens et il s'amusait beaucoup quand Ian le prenait comme navigateur.


Un jour, Jim provoqua pourtant leur élimination lors d'un rallye dans le nord de l'Ecosse... A partir de ce jour là, Jim pris le volant et Ian , la carte...


En 1956, Jim et Ian se sont risqués à participer, à Crimond, à l'épreuve organisée par l'Aberdeen and District Motor Club : Ian engagea sa DKW Sonderklasse dans les deux courses, celle de voiture de sport et celle de tourisme, avec handicap. La course avait lieu sur un aéroport désaffecté utilisé comme circuit.


Ian, malgré le peu de compétences de Jimmy en la matière, l'avait pris comme mécanicien.  Après avoir effectué pas mal de tours au volant de la voiture, Ian dit à Jimmy "tu vas prendre le volant pour la course des voitures de sport". Surpris, Jim eu à peine le temps de s'entrainer et de constater qu'à chaque tour, il mettait 3 secondes de moins que son ami !


A l'issue de la course de Crimond, Ian déclara à Jim "qu'il avait conduit trop lentement pendant les essais et que les temps de Jim étaient plus rapides que les siens"


Ils discutèrent de la compétition automobile et de l'opposition de la famille de Jim Clark. La perspective de courir excitait tellement Jim qu'il finit par se décider de tenter sa chance... A cette époque, Ian lui suggérait une entreprise qui, de prime abord, lui paraissait démesurée, en sachant que l'enthousiasme de Jim le ferait accepter ! SI Ian Scott Watson n'avait pas poussé Jim Clark, l'expérience du sport auto se serait arrétée bien avant de participer à des compétitions internationales et nous n'aurions pas eu

le plus grand champion de sport automobile !!!


L'année 1957 vit la création du Border Motor Racing Club dont Ian Scott Watson était l'un des membres

fondateurs : dans la prem!ère course organisée par le club, Jim conduisit aussi bien la Sunbeam que la

DKW de Ian et il gagna chaque course.

A la fin de 1957, Ian décida de remplacer sa DKW par une Porsche 1600 S avec laquelle il

Jim dans une épreuve du club. Celui-ci se qualifia en finale et gagna avec la Porsche.


Jim conduisit aussi la Gogomobile, la Lotus Elite et surtout la Jaguar D Type de Ian, ce qui

l'amena dans les plus hautes sphères du sport automobile !


Ian scott Watson a écrit ses mémoires, un  beau livre sur l'homme qui suscita un double champion

du Monde de course automobile et surtout le plus grand de ce sport.


Merci Monsieur Ian Scott Watson...


IAN SCOTT WATSON : L'AMI ET LE PYGMALION

Jock McBain, Jim Clark &

Ian Scott Watson

JIm, Ian & Jaguar D Type, Crimond

© Graham Gault

JIm Clark & Ian Scott Watson

JIM  CLARK, GENTLEMAN DRIVER

JIM CLARK

GENTLEMAN PILOTE

JIm transporte la Jaguar D Type  pour la prochaine course

© Graham Gault