INDIANAPOLIS 1967

Mauvaise année pour Jim Clark, Lotus a envoyé 3 modèles différents ; Des Lotus 38 modifiées pour recevoir le moteur H16 BRM alimenté au méthanol mis le moteur n'étant pas prêt, il a fallu revenir au V8 Ford et adapté les chassis : impossibles à gérer pour les mécaniciens, Jim finit 16 ème de cette édition à oublier malgré la jolie livrée de sa Lotus toujours aux couleurs STP.

CourtA 43Indy 67 Autodiva.jpeg
CourtA 43Indy 67 Autodiva.jpeg
66.jpg
66.jpg
74d25a0a24c3811c7404c3df1f6e7744.jpg
74d25a0a24c3811c7404c3df1f6e7744.jpg
5033001c55a8ab49b7a3b5194a4d7ade.jpg
5033001c55a8ab49b7a3b5194a4d7ade.jpg
s4274.jpg
s4274.jpg
C6FlVTYVMAAffs-.jpg
C6FlVTYVMAAffs-.jpg
5033001c55a8ab49b7a3b5194a4d7ade.jpg
5033001c55a8ab49b7a3b5194a4d7ade.jpg
1967-car-31.jpg
1967-car-31.jpg
s-l400.jpg
s-l400.jpg
A la demande d'Andy Granatelli, Jim réalise quelques tours aux essais avec la Turbo Praxton surnommée par les américains "Silent car" à cause du sifllement de sa turbine
A la demande d'Andy Granatelli, Jim réalise quelques tours aux essais avec la Turbo Praxton surnommée par les américains "Silent car" à cause du sifllement de sa turbine
JIm se prépare à prendre le départ, à ses côté, Bob Dance
JIm se prépare à prendre le départ, à ses côté, Bob Dance
Jim est soucieux car la monoplace ne fonctionne pas convenablement, au fond du garage, Colin Chapman et Graham Hill...
© John Mahoney
Jim est soucieux car la monoplace ne fonctionne pas convenablement, au fond du garage, Colin Chapman et Graham Hill...
© John Mahoney

JIM  CLARK, GENTLEMAN DRIVER

JIM CLARK

GENTLEMAN PILOTE