TOUTE UNE CARRIERE

Première course et première victoire en gymkhana en 1953,

Première victoire en compétition en 1956 sur DKW

Il gagne des courses sur Porsche, Lotus Elite, Jaguar, Lister-Jaguar et Tojeiro-Jaguar en courses de côte et en endurance de l’époque

Courses en Formule Junior et titre anglais en 1960

Début aux 24 heures du Mans en 1959 sur une Lotus Elite et une 10ème place au général

3ème au général l’année suivante (1960) sur une Aston Martin DBR1

Début en F1 la même année en cours de saison et une place, il termine 8ème au championnat !

Vainqueurs de plusieurs courses de Sports-cars au volant des barquettes Lotus 19, 30 et 40 en Europe et aux USA

Début à Indianapolis en 1963, JIm était en tête jusqu’à son abandon, il gagne à Milwaukee !

2ème en 1964,

Vainqueur à Indianapolis en 1965 !

Champion de Formule 2 britannique en 1965 et vainqueur de nombreuses courses européennes

Champion de BSCC (championnat de tourisme anglais)  en 1964 sur Cortina-Lotus

Champion de Séries Tasmanes en 1965, 1967 et 1968 !!!

25 victoires en moins de 8 saisons (Débuts au GP de Hollande en 1960, décès après le 1er GP, gagné, en 1968)

33 poles positions

Champion du Monde 1963 & 1965

Vice champion en 1962 & 1966

Entrer du texte

"The Times" a élu en 2009, Jim Clark "Meilleur pilote de l'histoire de la course  devant Senna, Schumacher, Prost, Stewart et Fangio !


Une belle reconnaissance pour ce champion hors pair...


Les jeunes générations qui ne connaissent pas bien "l'écossais volant" s'en sont étonnés : "devant une brochette de pilotes comme Senna, Fangio, Schumacher ou Stewart ???


Ce qu'ils ne savent pas forcément, c'est que Jim Clark est avec Graham Hill était un pilote complet dans le sens noble du terme comme il n'en existe plus depuis longtemps exception faites  de Nigel Mansell qui après avoir été champion du Monde de Formule, est allé courir aux Etats Unis dans le Champcart (Championnat de monoplaces américain) et à Indianapolis.


Le sport automobile ne se limite pas à la Formule 1, carte catégorie reine, il y a une multitude d'autres compétitions toutes aussi relévées dans leur catégorie avec des spécialites (Indianapolis) et des jeunes loups (comme en Formule 2) qui ont tout à prouver et prêts à "bouffer" leurs ainés.



Imaginez Senna, Schumacher ou Prost au 500 miles d'Indianapolis...


la particularité de Jim Clak et des pilotes comme Graham Hill, John Surtees, Jack Brabham, jaclie Stewart, Jochen Rindt, Pedro Rodriguez,  et les autres c'est qu'ils ne se cantonnaient  en Formule 1 mais qu'ils allaient affronter les jeunes loups et les spécialistes américains.


Jimmy l'a fait avec plus de succès que ses pairs npuisu'il a été titré dans plusieurs autres compétitions : c'était un chmapion complet !


Imaginez Shumacher ou Hamilton en GP2, en WEC ou à indy... Jimmy l'a fait !


C'était un gentlemen au volant et il n'a jamais pratiqué de manoeuvres agressives auprès de ses concurrents...


Voilà une petite explication de ce classement "meilleure pilote de l'histoire de la course automobile".

  

Graham Gault, ami d'enfance et biographe de Jim Clark, m'a dit  "être surpris de voir, encore aujourd'hui, combien de passionnés, parlent de lui avec regrets et admitration" : il a laissé une empreinte indélébile et noble dans l'histoire du sport automobile.



JIM  CLARK, GENTLEMAN DRIVER

JIM CLARK

GENTLEMAN PILOTE