HOCKENHEIM : LE CHOC...

Le 7 avril 1968 ...


Le sport automobile a tué la grâce et le talent !



Alors qu’il devait piloter à Brands Hatch la nouvelle Ford prototype 3 Litres P68 d’Alan Mann mais n’ayant pas reçu le contrat à temps, Jim Clark décide d’aller à Hockenheim courir en Formule 2 afin d’améliorer la Lotus qui n’est pas compétitive : Colin Chapman est en vacances en Suisse quand il apprend la Mort de Jim, il ne veut pas y croire et s’effondre quand il réalise qu’il a perdu son pilote, son complice et son ami ...


JIM  CLARK, GENTLEMAN DRIVER

JIM CLARK

GENTLEMAN PILOTE

... Et plus vite, toujours plus vite, sur des voitures plus rapides

    plus souples, méprisant les affres

    Il repartirait dans le vent des courses

    Cela jusqu’au jour où un gramme de métal, de caoutchouc, une traînée d’huile ...!


    P. Fisson  (Texte choisi par Patrick Brunet pour un de ses dessins de Jim)